Petit Papa Noël, toi qu’es descendu du ciel

… retournes-y vite fait bien fait avant que j’te colle une droite
Avant que j’t’allonge une patate, que j’te fasse une tête au carré

Eh, Santa Claus, t’as pas du boulot aujourd’hui ? Je l’aperçois dans le moniteur de la salle d’attente, tout de suite une idée me vient : je ne veux pas être celui qui a battu le Père Noël ! D’un point de vue public relations, c’est désastreux…

Peut-être pas à ce point là, quand même
Burn !

(Pour les curieux intrigués par l’anecdote du jour sur le collège au nom de mon grand-père, elle est parfaitement vraie. Il s’agit du collège Robert Géant, à Vézelise, l’ancien fief de ma famille où j’ai vécu mes 15 premières années. Pas mal de mes lecteurs le connaissent bien…

image1
Ça fait rêver, hein ?)

En plus, il touche sa bille en première manche, c’est pas ici que je vais m’en débarrasser.

image2

Les scores sont de haute volée, tant pis pour Fanny qui, curieusement, ne marque pas 0 point…

image3

Fêter Noël : pfff… Encore un thème générique qui va partir dans tous les sens, mes arbitrages sont presque tous au hasard et erronés, vraiment rien de palpitant pour moi. Je suis un champion très quelconque…

Une bonne chose cependant : le Père Noël sombre doucement au fil des questions, je n’aurai aucune part dans son naufrage.

image4
Hotte-toi de là !

J’assure même ma popularité auprès des enfants avec une question facile qui lui permet de repartir avec les honneurs, et je torpille Pierre. Julie a mérité sa place, à nous deux !

Bye bye Santa, je choisis votre elfe
Bye bye Santa, je choisis votre elfe

Pas d’hésitation sur le choix des thèmes. L’Age de Glace et Kev Adams sont évidemment exclus pour ma challenger, et les lasers sont pour moi.

Raconter ses souvenirs, comme moi en ce moment même...
Raconter ses souvenirs, comme moi en ce moment même…

Avec un peu plus de chance, Julie aurait pu m’accrocher, je m’attendais à un sujet beaucoup plus « technique » avec les lasers, je marque poussivement 16 points, tandis que Julie remonte ma moyenne avec 1100€ dans le nourrain. Merci, souriante personne.

Ka-chink !
Ka-chink !

Encore un tournage et la journée sera terminée, il sera grand temps. Demain ce sera « cool » avec 4 tournages, mais le lendemain, ce sera 6 !
Ça va être chaud !

Game over !

Quand on joue mal, on perd, et à ce jeu, on n’a qu’une vie.

p0124jtk

Bon, ben, c’est fini.

Fatigue, manque de concentration, excès de confiance en moi : j’ai très mal joué, je perds, c’est dans l’ordre des choses. J’ai atteint mes limites.

Mon rêve a pris fin, c’est vraiment trop zinjuste.

image-calimero-2

 

Non mais, ça va pas la tête ?

J’ai vécu une aventure incroyable, renversante. J’ai gagné plein de sous, de chocolats, une magnifique croisière. On m’a applaudi, j’ai épaté des gens, j’en ai fait marrer d’autres, on a vu ma bobine dans toutes les télés, mon ego massif a été câliné comme jamais, et j’ai plein de nouvelles histoires à raconter. Le verre est plein aux neuf dixièmes, je ne vais quand même pas le voir vide…

Je pars avant de lasser, au « sommet » de ma « gloire ». Je suis le James Dean de TLMVPSP.

49704
La preuve !

La fin fait partie de l’histoire. Quinze émissions, c’est un beau nombre, bien au-delà de ce que j’espérais en arrivant pour la première fois sur le plateau. Évidemment, j’aurais pu faire mieux, j’aurais dû faire mieux. J’aurais dû faire un « duo », pourquoi n’ai-je pas fait un « duo » ?
Avec de la chance j’aurais pu réussir à racheter ma place, 5000€ c’est une somme qui suffit souvent, mais pas de la cas de ma vainqueuse, tant pis. Atteindra-t-elle cette somme ?

Je ne m’assiérai plus jamais dans le fauteuil rouge, je m’en remettrai, il n’était pas très confortable.

Les deux semaines de diffusion ont été un épisode particulièrement saillant de ma vie, une vaguelette de notoriété que je me suis efforcé de surfer au mieux et qui m’a beaucoup amusé. Mais je ne suis pas mécontent que les choses reviennent à la normale. Tous mes projets sont à l’arrêt depuis un mois et demi, et j’ai des tas de projets.
Au supermarché cette semaine j’ai été interpellé une petite dizaine de fois, c’est rigolo, mais je ne sais pas ma réaction si je l’étais 30 ou 50 fois, je suppose que rapidement mes lunettes seraient rangées dans ma poche. Me condamnant ainsi à des emplettes floues et inconfortables. Je suis pas certain que ce jeu-là en vaille la chandelle.

La tenue de mon journal a aussi été une expérience exaltante. Exigeante également, j’en connais des qui vivent de leur plume, mon admiration pour eux s’est grandement accrue. J’ai adoré vous dévoiler un peu de mon expérience, mais je pense avoir fait à peu près le tour, la redite me guette.
Maintenant que je n’ai plus de choses extraordinaires à raconter, il va falloir que je trouve de nouvelles histoires si je veux continuer à écrire…

Merci à vous de m’avoir suivi au cours de ces deux semaines. Je quitte le fauteuil plus tôt que je l’aurais voulu, mais aujourd’hui je n’ai plus de regrets, que des bons souvenirs.

Je vous embrasse chaleureusement, en attendant de vous revoir au plus vite, en « vrai » ou en ligne.

giphy

Maelström

Contrairement à tous mes motifs numériques antérieurs, Maelström n’a pas de précurseur en toile et peinture. Il s’agit d’une variation de la série NGC, des nuages de points organisés par des systèmes complexes.

ngc

Pour des raisons de méthode de travail, le motif ci-dessous n’est pas réalisable en « vrai », en tout cas pas dans des délais raisonnables.

20160919_154023
Maelström – 30×30 cm – tirage sur Dibond
fullsizerender
Maelström – 60×60 cm – tirage sur Dibond
m2
Maelström – 20×20 cm – tirage sur Dibond

Tous les formats, tous les supports ici.

Dichotomie numérique

Son ancêtre original, Dichotomie II, est de loin la toile qui m’a donné le plus de boulot, ce qui rend inenvisageable que je la refasse.

20161209_145248
Pour le making-of de cette toile, c’est ici

Grâce aux tirages numériques, je peux maintenant proposer ce motif qui a l’air de plaire en plusieurs formats à des tarifs abordables.

20161209_144318
60×60 cm, tirage sur Dibond
20161209_150854_hdr
20×20 cm, tirage sur Dibond. Reflet non compris

Nautileus numérique

NautileusN
NautileusN – 60×60 cm – Tirage sur Dibond
La photo ne rend pas justice aux couleurs, reportez-vous aux miniatures ci-dessous pour la vraie palette.

Issu d’une famille de trois frères I, II et III,  réalisés en peinture et encre, le motif « NautileusN » permet jusqu’à 8 orientations, et donne des tirages carrés depuis 20×20 cm jusqu’à 120×120 cm dans différentes qualités.

01
D1

02
D2

03
D3

04
D4

05
G1

06
G2

07
G3

08
G4

Le Nautileus est aussi imprimable sur fond blanc :

09
DB1

10
DB2

11
DB3

12
DB4

13
GB1

14
GB2

15
GB3

16
GB4

Pour les tarifs, un tour à la boutique s’impose.

20161209_152239
20×20 cm
20161209_152254
20×20 cm

Tirages numériques : qu’est-ce que c’est ?

Au début, je créais des algorithmes dans ma tête que je déroulais sur le papier, avec des dés bizarres et des tas de colonnes de chiffres que je convertissais ensuite en toiles. C’est ainsi que sont nées toutes mes créations jusqu’en 2011.

01

Composition lames 1 - SProgress - S XL I - S

J’ai ensuite utilisé la programmation JavaScript pour accélérer le processus et m’éviter de fastidieux calculs. C’était aussi nécessaire pour certaines de mes nouvelles toiles qui nécessitent des milliers d’opérations et de tirages aléatoires. Mais au bout du compte, c’est toujours la peinture et l’encre qui matérialisent mes créations.

N1S GS 35s

Avec l’arrivée d’HTML5, et en particulier l’élément canvas, j’ai enfin trouvé l’environnement de développement qui me convenait en tous points. J’ai donc sauté le pas et entamé la création d’œuvres purement numériques destinées à l’impression ou à la projection.

Je peux ainsi proposer des tirages haute qualité à des tarifs bien inférieurs à ceux des toiles équivalentes, tout en continuant à garantir l’unicité de chaque création. En effet, après transmission des informations à l’imprimeur, je détruis l’original numérique : vous n’aurez jamais le « même » motif qu’une autre personne. Voyez ci-dessous : les 4 « Nautile », bien que frères, sont distincts.

1

Je vous propose donc ces tirages en trois supports : tirage papier (posters), impression sur toile ou impression sur aluminium, dans différents formats.

NGC8 – « Glamdring »

En jouant avec les paramètres généraux de la série NGC, j’ai obtenu une configuration qui donne des résultats m’évoquant irrésistiblement une épée.

Comme le motif plait bien, j’en ai fait une série de 3 inspirée par des épées issues de mythes que j’aime beaucoup. Voici Glamdring, l’Assomoir à Ennemis, que Gandalf le Gris a découverte dans une caverne de trolls :

 

Acrylique et encre de Chine sur toile - 20x80 cm
Acrylique et encre de Chine sur toile – 20×80 cm

 

Détail
Détail

Bijoux, cailloux…

Avant d’oser peindre sur toile (et ainsi commencer à me prendre pour un artiste), j’ai fait quelques essais sur un support pas cher : les galets.

J’ai commencé par des gros biscornus…

21

22

… puis des plus petits réguliers.

23

J’ai continué à réduire le format, et de fil en aiguille j’en suis arrivé à des pierres assez petites pour être montées en bijoux.

01
Bagues, broches et pendentifs – Acrylique sur galets

Evidemment, ça ne va pas forcément chercher très loin, mais j’ai trouvé une bonne partie de mon style dans ces petits cailloux : à-plats sans nuances, formes géométriques simples, aucune prétention figurative. En plus, j’ai appris à manier un pinceau :

Avant - après
Avant – après

Et mine de rien, à ma grande surprise, j’en ai vendu un certain nombre, ce qui m’a permis de m’acheter plein de matos, alors je leur suis très reconnaissant.

02 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 09 08 07 06 05 04 03