Chez Stan

11 avril 2017

Mes maths à mater

Les 8 et 9 avril 2017, la municipalité d’Essey-lès-Nancy m’a fait un beau cadeau en me prêtant la salle Michel Stricher du Haut-Château. J’ai pu donc m’offrir une rétrospective de mes 15 (premières) années de pinceau. En préambule, j’ai eu droit à mon premier article dans l’Est, et ce n’était pas dans la rubrique « Faits divers », c’est une bonne chose… Avec l’aide précieuse et essentielle de ma Doudou, j’ai ouvert tous les placards et boites de

12 janvier 2017

Portraits crashés

Depuis quelques années, je travaille sur un algorithme de transformation d’images de ma conception issu de Faucons de nuit. Le principe est assez simple, et son application dans le domaine du portrait produit des résultats intéressants (un intrus se cache parmi ces quatre photos, à vous de l’identifier…) :         Ces portraits sont disponibles en tirages numériques à la boutique. Bien évidemment, toute photo est transformable par mon procédé pour produire des

10 décembre 2016

Le grand jour !

Depuis que j’ai appris que j’avais réussi les qualifications pour « Tout le monde veut prendre sa place », je piaffe d’impatience, je tourne en rond, j’anticipe… Un mercredi matin glacial, j’arrive aux studios avec 3 bonnes heures d’avance, pas question d’être à la bourre aujourd’hui. Un grand hall, un canapé plutôt confortable : rapidement un petit groupe de candidats et d’accompagnants se forme. L’ambiance est cordiale et un peu nerveuse, mais en douce on s’observe, on

11 décembre 2016

YESSS !!!

Joie. Extase. Félicité ! Orgasme !! OH PUTAIN QUE C’EST BON !!!! J’ai la tête qui tourne, les tempes qui bourdonnent et les oreilles qui sifflent : un vrai catalogue de clichés ! J’ai vaguement conscience de formes mouvantes et bruyantes dans mon champ de vision, mais ça ne m’évoque pas grand chose. Je suis assis dans le grand fauteuil rouge, avec certainement un sourire d’imbécile heureux gravé dans la face, c’est tout ce que

Welcome to the machine
12 décembre 2016

Welcome to the machine

Je viens de conquérir le fauteuil rouge. L’adrénaline et les endorphines me submergent, je prendrais bien 2 minutes pour souffler. Je vais vite me rendre compte que mes désirs passent après les impératifs du tournage… De ce que j’en ai vu, TLMVPSP c’est entre 50 et 60 personnes sur le pont, il n’est pas question de prendre son temps. La règle est simple : c’est Nagui qui donne le rythme, tout le monde doit suivre,

Haut