La gloriole

Fin de la session d’enregistrement, les studios se vident à une vitesse impressionnante. En cinq minutes, l’envolée de moineaux me laisse quasiment seul dans les locaux, il ne reste que les agents de sécurité. Comme je fais déjà partie du décor je pourrais aisément cambrioler la réserve de produits fins qui sert à Edna à me préparer de magnifiques collations (auxquelles je ne touche pas) en salle d’attente.

Dans le hall d’entrée, je tombe sur quatre personnes qui m’attendent pour faire des selfies avec moi !

!!!

Y’a des gens qui ont patienté un quart d’heure dans un hall désert pour prendre ma tronche en photo à côté de la leur. Qui vont montrer le selfie à leur entourage. Qui m’ont pisté et attendu, comme dans Pokémon Go.

Je suis devenu un Pokémon à lunettes.

300px-carapuce_ssbb
Gotta catch’em all !

Un taxi m’attend pour la Gare de l’Est, je lui largue 10€ de pourboire, je dépense sans compter, un vrai nouveau riche !

Je n’ai pas grand souvenir des 10 jours de perm’  qui s’ensuivent. Je me rappelle surtout que ma femme et moi avons très mal dormi pendant cette période de complète incertitude. Notre vie vient de prendre une tournure inattendue, et nous n’avons aucune idée de ce qui nous attend encore.

En attendant la rentrée des Cash (mouais…) je travaille mes compétences de narrateur, j’ai des tas de choses à raconter à des tas de gens. J’essaie d’y prendre plaisir, et d’en donner, mon auditoire semble conquis. Encore des moments bien agréables pour mon côté narcissique…

J’ai des devoirs à faire : je dois trouver au moins une quinzaine d’anecdotes nouvelles, même si Nagui et son obsession des voyages que je n’ai pas faits n’en consomme guère. Je passe ma vie au crible pour en extraire les pépites, nous verrons si elles brilleront assez.

 

Conformément aux consignes de Stuart, j’arrive à Paris la veille de l’enregistrement, avec consigne de pointer téléphoniquement de ma chambre d’hôtel. Je dois avoir fait impression à mon précédent passage, car le concierge me surclasse avec une grande chambre avec vue sur le Sacré-Coeur. Cool…

C'est plus beau en vrai...
C’est plus beau en vrai…

Encore une nuit compliquée. Malgré ma fatigue, l’excitation du lendemain est trop forte, je me tourne et retourne des heures durant… Je vais être frais, moi.

11h30, mon taxi m’attend, direction la Plaine-St-Denis, j’ai un peu l’impression d’aller au bureau. D’ailleurs, l’agent de sécurité à l’entrée me salue d’un « Bonjour Champion ! Allez-y, vous connaissez le chemin… », je fais déjà partie des meubles. Dans le groupe des spectateurs « locaux », j’entends qu’on murmure à mon approche, on m’aura reconnu.

Retrouvailles avec mon quatuor favori, tout le monde a la pêche, on repart pour X tours. Je me suis acheté une ceinture à ma taille, ça va bien nous simplifier la vie à Edna et moi.
Eh oui, je suis un homme à lunettes ET bretelles, spécimen rare et un peu daté, je n’avais pas de ceinture…

 

Qualifications : tiens, une tête connue ! J’ai croisé Julien lors des sélections à Thionville, nous avions discuté 2 minutes, bien sympa. Je me rappelle qu’il m’avait dit avoir participé à « N’oubliez pas les paroles ». Si je peux lui donner un coup de main, pourquoi pas ?

image3

Encore un thème compliqué : les passions insolites… Ils ont dû s’amuser à réviser un truc pareil.

Petite blagounette sur Michel Drucker qui fait marrer Nagui, je suis à mon aise.

Julien se débrouille très bien sans moi.

image4

J’espère que je ne fais pas une connerie en lui ouvrant les portes de la finale, il a l’œil du Tigre, il la veut, ma place !

White vs. Black
White vs. Black

Mais quand je vois les 4 thèmes proposés, les doutes disparaissent : avec le sujet sur les sciences du soleil je suis peinard, c’est en plein dans mon gros point fort…
J’ai appris à lire dans les ouvrages de vulgarisation scientifique qu’on trouvait à la maison, des chouettes bouquins plein de fascinantes illustrations qui m’attiraient infiniment plus que les livres « de mon âge ». Mon amour des mathématiques et de la physique, et plus tard ma passion pour l’informatique, datent de ces heures précoces à contempler entrailles de fusées et molécules d’hydrocarbures.

Mes premiers livres de chevet
Mes premiers livres de chevet

Je choisis « Se casser la figure » pour Julien, il a gagné une semaine au ski, il ne sera pas venu pour rien.

Il fait le job, et même s’il vendange 2 points sur la 1ère question, il se rattrape avec Shym, ça me va.

image7

Comme prévu, mon questionnaire se passe très bien, même si je prends un Carré inutile sur la photosphère, j’avais un petit doute. Petit moment « Wow ! » avec la distance Terre-Soleil :

image8

Avec un peu de chance sur le Carré final, je termine sur un 26 points de bon aloi pour une reprise.

image9
J »aime bien cette photo, j’ai une bonne tête

Pour un lundi, en quelque sorte.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Moi aussi j’ai fait WOW sur la distance terre soleil… J’ai même failli rigoler quand tu as dit « Un peu plus de 8 minutes ». Heureusement personne ne m’a vu. Bravo aussi pour la blague sur DRUCKER… Allez on continue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.