Cascade

Une idée qui me trotte depuis un moment. Ça commence par des parallèles régulièrement espacées, un départ peu fréquent chez moi.

Cascade_01

Quand l’algorithme est bien peaufiné, le traçage va vite.

Cascade_02

Première couleur : mon rouge fétiche.

Cascade_03

… suivi des gris clairs…

Cascade_04

… puis des gris foncés. Fin de la première couche.

Cascade_05

Deuxième jour : retour du soleil. Je passe la deuxième couche.

Cascade_06

Traçage préliminaire à l’encre : ça commence à ressembler à quelque chose.

Cascade_07

 

L’idée que des zones contiguës de même couleur soient séparées par un trait ne me satisfait pas du tout. Je passe donc de ça :

Cascade_08

… à ça. Là, je suis content !

Cascade_09

Vue d’ensemble après la fin du traçage. Je montre à ma famille : tout le monde valide, sauf moi. Je ne suis pas convaincu…

Cascade_10

Bon, j’me lance. Je vais faire un test grandeur nature, si ça rate j’en serai quitte pour refaire toute la zone.

Cascade_11

Là, on voit bien ce que je gagne en dynamisme en épaississant les traits. Je savais bien qu’il me faudrait en passer par là.

Cascade_12

Petit zoom qui montre bien la finesse du résultat final. Je me donne du mal, mais je trouve que ça en vaut la peine.

Cascade_13

Voilà le résultat, dans le bon sens.

Cascade_14
Acrylique et encre de Chine sut toile – 20 x 80 cm

Cascade marque un point important ici : c’est la toile qui fait passer le compteur à 100 !

En un peu moins de dix ans ça fait peu de toiles : c’est la faute à ma technique laborieuse et chronophage. Je ne peins que les week-ends, quand le cœur m’en dit et que la lumière est suffisante, et certaines toiles me demandent 3 à 4 week-ends de boulot. C’est aussi pour ça que je rigole doucement quand on me dit que c’est cher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.