Fin de journée…

Retour en loge, déshabillage-rhabillage, maquillage, je suis dans le rythme, et mes quatre anges gardiens sont contents de moi : apparemment, je suis bien les consignes, et on rigole bien en coulisses quand les circonstances le permettent.
Stuart surtout est content : un champion stable, c’est l’assurance de ne pas avoir à répéter chaque instruction à chaque enregistrement. Quand c’est la « valse des Champions », Stuart entre dans ce qu’il appelle sa « phase perroquet ». L’image est parlante.

Regarde la caméra ! Mets-toi là ! Souris ! Avance !
Regarde la caméra ! Mets-toi là ! Souris ! Avance ! Regarde la caméra…

On va attaquer le cinquième enregistrement de la journée. J’adore être là, mais j’avoue que la fatigue commence à se faire sentir. C’est pas tant la réflexion qui m’épuise, mon cerveau est depuis toujours mon outil de travail et a l’habitude d’être sollicité. Non, c’est le grand-huit émotionnel sur lequel je voyage depuis quatre heures qui pompe mon énergie.

Nagui m’asticote un peu sur mes choix de questionnaires pour les challengers. Il trouve que je ne gagne pas beaucoup d’argent, il me met la pression.
Le problème est que les questionnaires de duel sont de niveau très variable, et qu’avec un peu de chance un adversaire peut vite grimper dans les points. Pour l’instant je préfère assurer, je n’ai pas encore beaucoup d’argent en cagnotte pour racheter une éventuelle erreur.. Et puis, on est quand même en droit d’espérer 10 points par victoire, non ?

J’espère que la prochaine manche sera fructueuse.

image21

Ah, ça y est, il va falloir que je tranche. J’élimine Frédérick pour son age, et Emmanuelle pour je ne sais plus quelle raison, sans doute un détail de son curriculum qui ne m’a pas plu. J’annonce ma décision en me concentrant sur le sourire d’Isabelle, je n’ose pas regarder les deux éliminés. Faire tout ce parcours pour se faire jeter arbitrairement comme ça, ça doit agacer…

Le thème de la Compét’ : le Nil. Histoire et géographie, pas ma tasse de thé, j’espère que je vais pas être ridicule.
En fait, ça se déroule pas trop mal. Je connais les réponses « Duo » et « Carré », mais les questions « Cash » sont trop dures pour moi, je n’aime pas ça.

image22

Audrey est en tête avant mes questions, ça me va très bien. Si elle répond à la question simple que je lui destine, ce sera mon adversaire.

Pourquoi elle ? C’est la plus jeune, tout bêtement.

En matière de culture générale, l’âge est LE facteur. J’ai passé les mêmes sélections que mes adversaires, je sais qu’il n’y a pas de « bas de plafond » ici. En l’absence d’un point particulièrement saillant dans les réponses (un sans-faute, n’est-ce pas Tristan) ou le curriculum, j’ai évidemment tendance à « privilégier » la jeunesse pour m’affronter.

image23

Reste le Duel. Dernière tâche de la journée, il s’agit de ne pas se rater…

image24

Pour le choix des thèmes, pas d’hésitation. Ma challenger est élégante, elle peut être très forte sur Jean-Paul Gaultier, et pas question de lui donner Dumbo, trop risqué. Ce sera les arbitres pour elle et la Véme pour moi. Petite pique de Nagui au passage.

A la fin de la série d’Audrey, j’estime son score à 10 points, ça va être de la tarte.

Je fais 21 points sans forcer, mais je me rends vite compte que la promenade de santé aurait pu se transformer en retour prématuré au bercail. Deux réponses (l’eagle-eye et le Tour de France) que je croyais avec force fausses se révèlent exactes à ma grande surprise !
Bravo Audrey, un peu plus de chance pour vous et de malchance pour moi et je partais. Revenez vite, le fauteuil est à votre portée.

image25
Le coup passa si près que le chapeau tomba

Au final, une belle somme en plus dans ma cagnotte, et je vais pouvoir souffler !

C’est pas dommage…

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Oups !!! Tu as eu chaud !!! Je n’en revenais pas de ton estimation très faible à 10 points… Sur le coup avec ce questionnaire je te battais… Même que je savais pour le basket… Heureusement que la Vème république ne t’a pas posé de problème… On sent la fatigue quand même… Le drapeau tricolore… Par contre la question piège sur la peine de mort… Trop facile pour une dernière question, en début d’enregistrement tu aurais certainement flairé l’arnaque et demandé un carré… Attention aux certitudes. Pour l’instant tu sembles être un bon client, il fallait endiguer l’hécatombe de candidats avec une figure de proue significative. Pour le spectacle. Tu es un bon client profites-en pour aller au delà des 10 victoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.