3ème round

Fin du tournage. Stuart me félicite, me tend ma bouteille d’eau, et nous fonçons vers les loges.

Je sais maintenant ce qui m’attend, je commence donc à me déshabiller sur le chemin du vestiaire, pas question d’être de nouveau à la bourre ! Edna a préparé mon trousseau, chaussures comprises : tout est à ma taille, mes déboires vestimentaires sont terminés. Je me surprends dans une glace : j’ai du mal à me reconnaître dans cette veste ajustée et ce pantalon un peu serré. Contre toute attente, je peux porter des fringues un peu « classe » malgré ma tête de clown…

J’arrive à l’aise dans la salle d’attente, et ça change tout. Quand Nagui m’interpelle, j’arrive plus ou moins à entrer dans son jeu et ses vannes, même s’il faut encore que je m’astreigne à ne pas repartir après un blanc, car Nagui est déjà reparti, et on parle en même temps, c’est nul.

Étonnamment, je ne me vautre pas en bas de l’escalier, les traditions se perdent.

image2

Je n’ai pas de choix à faire cette fois encore, mais je commence à me méfier de Catherine et de Tristan.
En toute logique, je me méfie des « ainés » (les gens de mon âge et plus) car je n’ai pas d’avantage sur eux a priori, ils ont connu la même époque que moi, et plus encore. Mais Tristan, avec ses ambitions journalistiques et sa confiance en lui, m’a impressionné malgré sa jeunesse. J’ai connu quelques étudiants en journalisme, c’étaient tous des grosses têtes, toi mon gars je t’ai en ligne de mire.

La Compét’ démarre, sur le thème « Qui a dit quoi« . Encore un thème à mon avis compliqué à réviser, à part se taper des anthologies de citations je ne vois pas.

Mais, moi, je m’en suis tapé, des anthologies, j’adore les citations, je devrais pas mal m’en sortir.

20161213_164725
Le livre qu’on trouve dans mes toilettes

Tout le monde répond juste aux deux premières questions, mais à la troisième mon arbitrage de Champion est demandé. Ça tombe bien, je connais la réponse, et je n’hésite pas… mais Nagui me demande la bonne réponse ??? Je joue le jeu et change de réponse, mais je suis très surpris… Et effectivement, Nagui s’est trompé ! Il me semblait bien, hein ? Du coup, il embraye sur un petit sketch, le public est content, et moi aussi.

Je commence à vraiment prendre du plaisir dans le fauteuil. Je prends conscience de mon environnement, de tous ces gens qui me regardent, de tous ces gens qui guettent mes réponses. Je sens le contentement quand elles sont justes, comme si j’étais un artiste qui a fait le boulot. Je sens la déception quand je me trompe, comme un sportif qui rate une barre. C’est une nouvelle forme de pression, mais je l’adore.

Je suis quelqu’un de TRÈS cultivé, et j’ai appris très tôt, sinon à cacher ma culture, du moins à ne pas l’étaler à tous vents. C’est une frustration de tous les jours de savoir et de taire pour ne pas agacer. Et ici, non seulement je peux montrer mon cerveau à tous les voisins, mais en plus on m’applaudit ! Cent personnes qui vous applaudissent, même avec l’aide d’un chauffeur de salle, c’est assez kiffant. C’est une drogue dure.

La question sur Omar et Fred permet encore un moment rigolo.

On me l'a déjà dit, mais je ne pensais pas que la télé était au courant...
On me l’a déjà dit, mais je ne pensais pas que la télé était au courant…

Et sur la question portant sur « 100 000 dollars au soleil » je n’ai aucune hésitation, c’est un de mes films préférés, je connais pratiquement les dialogues par cœur, comme pour beaucoup de films dialogués par Audiard. Je savonne au final sur Guitry, mais dans l’ensemble je suis content, j’avais toutes les réponses sauf celle sur la chienlit. J’ai fait bonne figure.

image6
Je savais bien qu’il fallait se méfier d’eux…

La première question nominative est pour Stéphane. Je suis Lorrain, il est Lorrain, il y a une question portant sur la Croix de Lorraine, elle est forcément pour lui. En plus, elle n’est pas très compliquée, il devrait s’en sortir. Et, de fait :

image7
« LE 5-4 en force ! »

C’est sur, si j’arrive à torpiller Catherine et Tristan, ce sera mon challenger. Sébastien répond juste mais (il ne le sait pas encore) ça n’a pas d’importance. Catherine chute sur les Ch’tis, et Tristan se tire une magnifique balle dans le pied :

"HITLER !"
« HITLER ! »

Moment de flottement sur le plateau, Tristan doit encore s’en vouloir, c’était à sa portée. Tant pis pour lui…

Nagui a bien compris où va ma préférence, et effectivement je choisis Stéphane, au moins quoi qu’il arrive le trône restera en Lorraine. Je ne regarde pas Sébastien, je n’en ai pas le courage…

image9

Bon, les thèmes. Les maladroits, c’est trop vaste, les femmes flics, j’aurai vite fait de confondre Machine avec Unetelle, l’Islande c’est un bon thème de challenger, je prendrai donc les essences de bois, c’est un thème un peu technique, j’ai surement lu quelque chose là-dessus…

A la fin du parcours de Stéphane j’annonce 17-18 points, mais je penche plutôt pour 8 ou 11. Je sais qu’il s’est trompé sur « Pêcheur d’Islande », et « Takk » sonne suspicieusement comme « Danke » ou « Thank », je suis à peu près sûr qu’il a eu tort de dire « Oui » (ou plutôt « Ui », en bon Lorrain 🙂 ).

Je déroule mon questionnaire tranquillement. La Reine de France en 1783, c’est Marie-Antoinette, et je me rappelle que les terrasses de la BnF avaient été l’objet d’un scandale car extrêmement glissantes et dangereuses (bien qu’hors de prix) en cas de pluie.

Le meilleur moment, c’est la quatrième question ! Je sors un « Cash » sans trembler, j’ai lu plusieurs fois le livre de Thor Heyerdahl dans ma jeunesse, je me régale des exclamations d’étonnement du public.

"C'est qui le Boss ?"
« C’est qui le Boss ? »

Un carré sur la baguette de sureau pour atteindre 23 points, et ça fait 500 € de plus dans la musette…

Bon, on y retourne ?

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. Trop cool mon Stan et le Kon-Tiki on avait révisé tous les deux! Encore! je suis super extra contente pour toi et je comprends bien ton kif de clown érudit qui fait un tabac…slide Stan…slide ..

  2. Sur l’Islande j’aurais fait 23 points… Pas assez pour te battre mais ça aurait fait pas mal de brouzouf… Allez encore 7 victoires et tu pars au soleil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.