Diptyque « Miami »

Suite à mon passage à « Tout le monde veut prendre sa place« , un téléspectateur m’a contacté qui avait vu Nagui présenter un de mes tirages numériques devant 3 millions (wow !) de téléspectateurs.

Après m’avoir commandé quelques tirages, il a choisi un diptyque « Miami » comme cadeau de Noël. Riche idée…

Fracture

Fracture
2004 – Acrylique sur carton entoilé – 19×27 cm

Bon, celui-là, j’aurai du mal à le refaire sur une toile… Ça ne se voit pas très bien sur la photo, mais il s’agit d’un carton entoilé découpé en deux parties au cutter.

L’harmonie des couleurs est disons… audacieuse, mais je n’assumais pas encore bien le fait que toutes mes toiles étaient sur fond noir, et j’avais peur de laisser une impression morbide. Quand je vois ce duo de bleu électrique et de vert pomme, je me dis que morbide, ça n’est pas si mal après tout…

Symétrie

Symétrie
2004 – Acrylique sur carton entoilé – 2x60x40 cm

Celui-là, il faudra vraiment que je le refasse en exploitant mes progrès techniques, mais j’ai peur de me coltiner à nouveau le casse-tête de la répartition des couleurs : chaque élément comporte 16 traits, avec 8 couleurs qu’on retrouve deux fois chacune et qui ne se croisent jamais, avec la contrainte supplémentaire qu’on ne retrouve jamais deux fois le même couple de couleurs entre les traits réciproques… Ça a l’air compliqué dit comme ça*, mais c’est pire à peindre.

Les deux rappels en dessous sont deux galets à peu près symétriques collés au mur avec de la Patafix. Classe, non ?

* Si vous n’avez pas tout compris, rassurez-vous : ça n’a aucune importance pour regarder…

Antisymétrie

Antisymétrie
2005 – Acrylique sur toile – 2x40x40 cm

Ça y est ! Enfin des vraies toiles tendues, avec un cadre en bois d’arbre !

Je crois que c’est la première toile où l’aléatoire est au centre de la géométrie. La position et la taille de chaque forme ont été tirées au hasard, avec les contraintes que chaque forme a la même surface et le même centre que sa réciproque, et est peinte avec sa couleur complémentaire.

Le petit cercle/carré discordant ajoute beaucoup à l’ensemble ; on retrouve souvent cette idée d’un détail qui dénote dans mes toiles.

Niveau technique, j’ai heureusement fait des progrès : mes à-plats sont bien meilleurs maintenant, et je sais enfin tirer des traits (presque) parfaits.